Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuisine & Déco by Maria

Parfums d'enfance, explosion de couleurs, des recettes à l'accent grec, simples à réaliser avec des produits du terroir !

Pain d'Epices

Le pain d'épices est considéré, depuis longtemps, comme une des friandises favorites du mois de décembre. On en trouve toujours, à profusion, sur les étalages des marchés de Noël. Et comme la recette varie, d’un pays à un autre et d’une région à une autre… mais aussi d’une cuisinière à une autre… on a toujours envie de les goûter, "rien que pour voir" ! Fourré aux fruits secs, à la banane, dattes-amandes, au chocolat, ou épicé… Le pain d’épices n’en finira jamais de nous étonner. Mais notre amour du pain d’épices provient aussi de certains contes populaires, pour enfants, comme Hansel et Gretel, et surtout Le petit bonhomme en pain d’épices : « Une veille femme était en train de faire du pain d'épices. Comme il lui restait de la pâte, elle façonna un petit bonhomme. Avec du raisin, elle dessina les yeux, le nez, un grand sourire et les boutons de son habit. Puis elle le mit à cuire. Au bout d'un moment, elle entendit tambouriner à la porte du four. Elle l'ouvrit et, à sa grande surprise, le bonhomme de pain d'épices en sortit d'un bond. Elle voulut l'attraper, mais il lui échappa en criant : - Cours, cours, aussi vite que tu peux ! Tu ne m'attraperas pas. Je suis le bonhomme de pain d'épices. Elle le poursuivit dans le jardin où son mari travaillait. Il posa sa bêche et voulut aussi le saisir mais, quand le bonhomme de pain d'épices passa devant lui, il lui lança : - Cours, cours, aussi vite que tu peux ! Tu ne m'attraperas pas. Je suis le bonhomme de pain d'épices. En arrivant sur la route, il rencontra une vache. La vache l'appela, mais le bonhomme de pain d'épices cria par-dessus son épaule : - J'ai échappé à une vieille femme. J'ai échappé à un vieil homme. Cours, cours, aussi vite que tu peux ! Tu ne m'attraperas pas, je suis le bonhomme de pain d'épices. » Les origines du pain d’épices restent encore floues, mais néanmoins, la recette proviendrait du Mi-kong, le pain de miel chinois. Il était composé de farine de froment et de miel. Par la suite, les arabes l'ont emprunté aux chinois, et les occidentaux l'ont découvert lors de croisades en terre sainte. Le pain d'épices s'est ensuite assez vite répandu, puisqu'au Moyen-âge, les dames des royaumes offraient aux chevaliers les plus courageux des figurines de pain d'épices, en récompense de leur bravoure. À Nuremberg, à la période de Noël, les familles se rendaient au Christkindmark, sorte de marché de Noël, pour acheter son équivalent, le Lebkuchen. La reine Élisabeth Ire (1558-1603) serait, quant à elle, à l'origine du bonhomme de pain d'épices. Le petit bonhomme a été ensuite repris dans le conte anglais du XVIIe siècle. Ce personnage rigolo et attachant a vite conquis le cœur des enfants, mais aussi des mères qui ont décidé de le cuisiner à leur tour, mais sans le laisser s'échapper du four !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

PageRank